Pêche en kayak : 15 astuces pour devenir meilleur

peche-kayak

Se divertir tout en s’améliorant pour devenir le meilleur en pêche en kayak, c’est tout à fait possible. Il vous faut juste obtenir le bon équipement et suivre quelques astuces de pro que voici.

1. Choisir le bon kayak

La première étape pour réussir à dompter la mer en kayak, c’est de bien choisir son matériel, en l’occurrence son kayak. De ce choix dépend essentiellement votre performance et votre sécurité sur l’eau.

On dénombre deux principales catégories de kayak :

  • Le kayak ponté ou Sit-In ou fermé

Le kayak ponté est un kayak de mer aux lignes tendues. Il s’agit d’un modèle marin, idéalement conçu pour la randonnée jusqu’à 6 miles des côtes. Le kayak Sit-In requiert un peu de technique à l’utilisation. Il convient davantage à un connaisseur qui a éventuellement suivi un stage de bonnes pratiques. Il a l’avantage de protéger les pêcheurs des embruns et du roulis.

  • Le kayak SOT (Sit On Top)

Le kayak SOT convient mieux aux débutants car il offre davantage de sécurité en mer. Il ressemble davantage à une planche de surf sur lequel le pêcheur s’assoit tout simplement. Plus facile à utiliser, ce type de kayak ne requiert aucune connaissance technique spécifique d’esquimautage. Cependant, il convient mieux pour une pratique sur les eaux calmes comme les estuaires, les lacs, les zones portuaires ou les baies plutôt qu’en pleine mer.

Dans tous les cas, le choix du kayak doit essentiellement se tourner vers un modèle stable et facile à manœuvrer. Mais vous devez aussi choisir un kayak qui répond directement à vos attentes. La stabilité est à privilégier pour un confort d’utilisation optimum à la pêche. Par contre, un modèle moins stable profitera davantage à une pêche en kayak de compétition où les changements de postes et de vitesse seront fréquents.

Plusieurs caractéristiques doivent être prises en compte à l’achat d’un kayak : votre gabarit, son poids et le type de pêche que vous souhaitez faire.

pêche en kayak au coucher du soleil

2. Opter pour le bon matériel de sécurité

Un minimum de matériel de sécurité s’impose pour la pratique de la pêche en kayak. En France, la nouvelle réglementation exempte tous les navigateurs d’une obligation d’immatriculation du kayak. La longueur minimum de 4 mètres imposée auparavant n’est également plus d’actualité.

Néanmoins, quelques conditions s’imposent en fonction de l’intensité de la pratique de la pêche en kayak de mer.

Pour naviguer à moins de 2 miles d’un abri, il vous faut :

  • Un gilet de sauvetage, 150N à porter en permanence sur le dos.
  • Un moyen lumineux (bâton ou lampe)
  • Un dispositif d’assèchement
  • Une corde (ou un bout de remorquage) d’une longueur supérieure à celle du kayak, avec mousqueton

Pour naviguer jusqu’à 6 miles d’un abri, vous avez besoin de :

  • Tout le matériel cité précédemment
  • Un compas magnétique ou électronique
  • Un système auto-videur
  • Trois feux rouges à main
  • Une carte marine de la région
  • Une signalisation sonore (sifflet ou corne)
  • Un miroir

3. S’équiper du bon matériel de pêche

Si la pêche en kayak de mer est moins exigeante en termes de matériel que la pêche au carnassier classique, il vous faut tout de même un minimum d’équipement dont une canne et un leurre.

Pour la canne à pêche, privilégiez un modèle avec un talon court comme en float tube. Une canne de 2 mètres suffit amplement pour ne pas encombrer le kayak. Pour plus de sécurité et un confort d’utilisation optimum, optez pour une canne medium et une canne medium light. Ce dernier, plus léger, vous fatiguera moins à l’utilisation et vous permet de pêcher pendant des heures dans le confort.

4. Choisir le bon leurre

Pour le leurre, la pêche en kayak de mer s’adapte aussi bien au poisson nageur qu’au leurre souple. Renseignez-vous sur les modèles connus auprès d’autres pêcheurs pour devenir meilleur.

5. Embarquer la technologie moderne à bord

Installer un combiné sondeur/GPS à bord d’un kayak est désormais indispensable pour devenir meilleur dans la pêche en kayak. Ces outils vous permettent notamment de repérer les meilleurs spots de pêche en kayak de mer dans votre région, mais également les plus riches en poisson.

Ces technologies modernes requièrent généralement quelques connaissances techniques. Mais rien ne vous empêche de recourir à une intervention professionnelle pour garantir de meilleures performances. Certains modèles de sonde, munis d’une ventouse, se fixent facilement sur le côté ou en dessous.

Pour mieux se parer pour une pêche en kayak dans des conditions difficiles ou des zones à risque, l’utilisation d’une radio VHF, un matériel électronique connu, est requis.

radio marine vhf

6. Définir des objectifs précis et réalistes

La pêche en kayak de mer est une pratique sportive et ludique, spécialement dédiée au pêcheur actif. En général, un adepte de la pêche en kayak cherche à dépenser de l’énergie de manière originale, tout en développant sa passion dans des zones particulièrement peuplées de poissons.

Cette pratique profite au pêcheur de différentes manières. Elle permet notamment d’approcher des spots de pêches parfois inaccessibles en bateau. La pêche en kayak de mer est une pratique calme et silencieuse qui peut être pratiquée en toute liberté. Elle est aussi entièrement gratuite pour toute pratique jusqu’à 6 mètre de profondeur. La pêche en kayak à la verticale est aussi très courante.

Les vastes baies, les détroits, tout comme les zones de petite rivière jusqu’au large de la mer sont accessibles à la pêche en kayak.

7. Établir un parcours de pêche détaillé

Le parcours de pêche s’établit essentiellement sur une carte marine. Il vous permet notamment de tracer les amas de roche, les hauts fonds, les parcs à moules et à huîtres, etc. Ce sont généralement des zones de nourriture où se regroupent habituellement les poissons marins : crustacés, crabes, etc.

8. Vérifier la météo et les horaires de marée

Vous devez systématiquement vérifier la météo et les horaires de marée avant de partir à la pêche en kayak de mer. Les aléas climatiques comme le changement brusque du vent et du courant peuvent être dangereux en mer. Pensez à vous équiper en conséquence du matériel de sécurité précédemment cité. Évitez surtout de partir à la pêche avec des coefficients de marée supérieurs à 100. Vous risquez de faire face à des courants très forts.

9. Maîtriser les techniques de pêche en kayak

La pêche en kayak n’exige pas de lancer sa canne très loin pour attirer les poissons. Une canne courte suffira. Pour gagner du temps et décrocher rapidement vos poissons, écrasez les ardillons de vos hameçons. Apprenez aussi à bien manipuler vos hameçons pour gagner en performance et éviter de vous éloigner un peu trop des poissons.

On conseille aux débutants de toujours s’équiper d’un téléphone portable, d’une pince et d’un couteau pour une première fois. Un premier essai dans une zone habituelle s’impose aussi en guise de préparatifs à la pêche en kayak de mer.

10. Maîtriser la dérive

La meilleure prise lors d’une pêche en kayak de mer se fait lorsque le kayak dérive, et non pas lorsque vous pagayez. Votre kayak pointe en effet dans une direction différente de celle que vous aviez prise, en dérivant, et vous devrez alors savoir comment le remettre dans la bonne orientation à ce moment là. Pour contrôler votre kayak au moment de pêcher, il suffit de tenir votre canne à pêche dans une main et pagayer avec l’autre pour maintenir le cap.

11. Utiliser une ancre

Une ancre sert à immobiliser le kayak lorsque vous avez déniché le meilleur endroit pour pêcher. Étant donné qu’un kayak ne peut supporter d’objets lourds, une ancre de 3 livres suffit largement pour vous maintenir en place sur l’eau. L’idéal, c’est de choisir une ancre pliable car elle prend moins de place et peut être rangée plus facilement dans votre kayak.

12. S’habiller de manière correcte et sécuritaire

Une séance de pêche en kayak sécurisée exige le port d’une combinaison type intégrale, 3/2 ou shorty. A cela s’ajoute un gilet de sécurité, idéalement multi poche pour pouvoir déposer le sifflet ainsi que quelques nourritures faciles à déballer, en cas de petit creux.

13. S’adapter à la saison et aux conditions de la météo

Bien évidemment, vous choisirez vos vêtements de pêche en fonction de la saison et des conditions météorologiques. Un short et un Lycra polaire seront nécessaires en cas de brise légère. Une longue salopette en néoprène et une vareuse vous offriront un confort optimal dans des conditions de mi-saison. En période de soleil, n’oubliez surtout pas vos casquettes et lunettes de soleil. De même, les bonnets sont indispensables par temps frais.

homme pêchant en kayak

14. S’équiper d’une glacière à poissons

Une petite glacière est toujours utile lors d’une journée de pêche en kayak de mer. Elle vous permet notamment de conserver les poissons au frais. En été, optez pour une glacière étanche à l’air et à l’eau, plus convenable pour passer plusieurs heures de pêche sans altérer les prises.

15. S’amuser

La pêche en kayak est à la fois une activité ludique et sportive. Il s’agit avant tout de vous détendre en pratiquant votre sport favori et non pas de vous stresser de ne pas avoir fait la plus grosse prise de la journée.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *