Quels muscles sollicite le surf ?

Chaque activité physique permet de solliciter des muscles spécifiques, selon les exercices réalisés. Cela explique le fait que chaque discipline sportive permette d’obtenir des résultats différents sur le corps. En plus d’être un loisir à part entière, le surf figure parmi les sports les plus bénéfiques pour le corps. En effet, il agit efficacement sur certains muscles. Lesquels ? Quels sont les bienfaits du surf sur les muscles ? 

Quels muscles sollicite le surf ?

Les membres supérieurs à renforcer

La pratique du surf permet de travailler en profondeur les muscles des membres supérieurs, notamment ceux des épaules, des bras et des avant-bras. 

Les biceps

Il s’agit des muscles localisés au niveau de la face antérieure du bras, entourés par des articulations, notamment l’articulation scapulo-humérale et celle du coude. Ils sont également composés de 2 muscles, à savoir le long biceps et le court biceps. Ceux-ci permettent la rotation et la flexion des bras pendant que vous ramez. 

Les triceps 

Les triceps se trouvent sur la face interne du bras et sont composés de 3 muscles. On peut citer le vaste externe, le vaste interne ainsi que le long chef du triceps. Ceux-ci ont des rôles complémentaires à ceux du fléchisseur du biceps brachial. Les triceps permettent principalement d’étendre l’avant-bras.

Le tronc et le bassin

En surfant, vous sollicitez également les muscles de la poitrine, du ventre et du dos. La musculation surf permet ainsi d’obtenir des résultats au niveau de ces zones.

Les abdominaux

Les abdominaux comprennent différents muscles, tels que le droit de l’abdomen, le transverse, l’oblique interne et externe. Ceux-ci permettent la rotation et la flexion du tronc pendant les séances de surf. 

Les muscles du dos

Le dos est constitué de plusieurs muscles, notamment le grand rond, les rhomboïdes, le grand dorsal, les trapèzes ou encore les infras-épineux. Ces couches musculaires occupent de nombreux rôles.  Ils permettent de bouger correctement les bras et les épaules. Il assure également le bon maintien de la posture. Et enfin, il offre une protection efficace à la colonne vertébrale. 

Les membres inférieurs : muscles primordiaux

Lorsque l’on parle de ‎muscle, on fait allusion à un réel travail sur les membres inférieurs, notamment les fessiers, les cuisses et les mollets. 

Les fessiers

Les muscles fessiers, également connus sous le nom de glutéaux, se trouvent entre les membres inférieurs et le tronc. Ils regroupent le grand fessier, le moyen fessier ainsi que le petit fessier, ils sont considérés comme étant les muscles les plus puissants et les plus volumineux du corps. Ils assurent principalement le maintien du bassin et la mobilité des cuisses.

Les quadriceps

Situés à l’avant de la cuisse, ils permettent aux cuisses de fléchir correctement. Ces muscles regroupent le vaste latéral, le vaste fémoral, le vaste médial et le vaste intermédiaire.

Les muscles ischio-jambiers

On peut citer le biceps fémoral, semi membraneux et semi tendineux. Ces muscles permettent aux jambes de fléchir comme il se doit. 

Les muscles du mollet

Ces muscles regroupent les jumeaux et le soléaire. Ils permettent l’extension du pied sur la jambe.

[Total : 24    Moyenne : 2.5/5] vous avez déjà voté 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *