Choisir un SUP race

CHOISIR UN SUP RACE

Qu’est-ce qu’un SUP de race ?

Un SUP de race est une planche de paddle destinée à la course, à la vitesse que ce soit sur eau plate (mer calme) ou en down-wide (mer agitée et vagues).

A la différence des SUP pour la balade et du SUP surf, le SUP race est utilisé lors de courses, de compétitions.
Que ce soit des sprints plus courts ou des races plus endurantes. Le choix de la planche de SUP pour les courses est donc primordiale et ne doit rien au hasard ! Suivez notre guide pour bien choisir ! Selon votre pratique et vos objectifs, découvrez tous les critères importants pour bien choisir son SUP race !

Comment bien choisir un paddle pour la course !

1 – La taille : Pour les grands et les petits  !

Votre taille est également déterminante pour bien choisir votre paddle. Si vous mesurez entre 155 et 165 cm de haut, vous opterez évidemment pour un paddle plus court qu’une personne  dont la taille est entre 175 et 185 cm, et si votre taille dépasse 190 cm, vous pourrez choisir un SUP de race encore plus grand !
Ceci reste vrai et essentiel quel que soit le type de programme que vous utilisez. Certains paddle disposent de systèmes de réglage qui vous permettent d’adapter la taille de votre paddle à votre gabarit.

choisir-taille-planche-sup-race
Allez fiston ! Ils sont loin derrière !… :/

2 – Longueur de la planche : Plus c’est long mieux c’est ?

Euh oui et non 🙂 ! Pour faire des courses de paddle, la plupart des SUP de race ont des longueurs standards, entre 12’6 et 14 pieds. Donc oui messieurs les riders, la longueur, ça compte pour la course, plus votre SUP est long, plus ça glisse et plus vous allez vite. Mais tout cela dépend aussi de votre taille, de votre niveau de rider, de votre pratique du SUP et de la taille de votre garage !

On peut aussi utiliser des planches plus courtes, de 11 pieds pour du racing. Ces planches, plus polyvalentes permettent une utilisation en balade, en entraînement ou encore pour de la prepa physique et du fitness.

3 – Largeur de la Planche : Plus c’est étroit mieux c’est ?

Eh oui 🙂 ! Plus une planche de paddle est étroite plus il glisse vite sur l’eau, moins il y a de surface mouillée plus le SUP ira vite.

Avec un paddle étroit, il est aussi plus facile de bien ramer, d’être efficace sans trop d’efforts. Il est moins nécessaire de se déhancher pour ramer verticalement, foncer et gagner la race !

En revanche le SUP sera moins stable, cela demande déjà une bonne maîtrise du paddle. Si vous débutez préférez une planche plus large, plus stable, vous n’arrivez peut-être pas le premier, mais au moins vous tiendrez sur votre planche jusqu’à la fin de la course.

largeur-paddle-sup-race
– 18 : optez pour une planche large pour faire des galipettes sur votre SUP 😉

Les largeurs standards des SUP :

  • Étroit : à partir 48 to 55 cm
  • Medium : à partir 57 to 63 cm
  • Large : à partir 65 cm on

 

4 – Pour quelle pratique du SUP de race : Eau Plate ou Downwide ?

La plupart des races ont des profils plutôt polyvalents, les courses de vitesse pure sont plus rares. Il faut donc privilégier des planches polyvalentes qui pourront s’adapter à une mer d’huile et à une mer plus agitée.

Bien sûr si vous êtes pur randonneur de la pagaie, que vous kiffez les longues balades en mer calme, vous opterez pour une planche très typée race et eau plate.

Si vous êtes plus downwide une planche de 14 pieds typée down-wide sera parfaite.

Si vous aimez les deux, la balade mer d’huile et du downwide de temps en temps entre pote, optez pour une planche polyvalente. Ou si vous avez un super grand garage et une meuf tolérante, prenez les deux !

type-paddle-progamme
Et merde … C’était une course de Paddle !

5 – Taille des pagaie : mais la taille ça compte vraiment ?

Euh … non bien sûr !

Cela dépend de votre niveau d’expérience en paddle et de votre condition physique:

Large: Pour les costauds et les champions de SUP. Mieux vaut avoir une bonne forme physique si vous choisissez des pagaies larges, elles demanderont plus d’effort mais seront évidemment plus efficaces.

Moyen : La polyvalence, le tout terrain. Une valeur sûre et fiable sur le long terme

Pourquoi est-ce si important : Vous pouvez comparer cela à un support de bicyclette (sérieux ?): une grande pagaie prend beaucoup plus d’eau et demandera plus de puissance. Avec une palette moyenne, pas besoin de développer une forte puissance. On avance en douceur. 😉

 

6 – Paddle rigide ou gonflable ? Rigide pour les sensations !

Depuis quelques années les SUP gonflables envahissent le marché du Paddle. Des prix bons marché, des performances pas dégeu et un côté pratique indéniable.

Mais pour de la race ? Pour participer à des courses de SUP et ne pas être trop ridicule ? Ça vaut le coup ?

Pour les sensations de glisse, rien ne vaut un SUP rigide ! Si les SUP gonflables typés race offrent de bonnes perfs ils restent moins agréables en termes de sensations.

Maintenant pour une pratique du paddle en mer calme, occasionnelle et par conditions météo avantageuses le SUP gonflable offre clairement un super rapport qualité – prix.

Les pros du SUP de race et ceux qui pratiques le Paddle très souvent avec des objectifs de performances et par conditions difficiles opterons pour un bon vieux SUP rigide typée race !

 

Avantages et inconvénient SUP gonflable pour la course

+ Léger – Performances moyennes en mer agitée
+ Stockage easy – Sensation de glisse moins bonne
+ Bonne perf en eau plate
+ Résistant
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *