Qu’est-ce que le stand up paddle (SUP)?

stand-up-paddle

Le stand up paddle, aussi connu sous le sigle SUP, est l’un des sports de glisse qui connait une forte croissance en ce moment.

Il consiste à se lever sur une grande planche à l’aide d’une pagaie pour se déplacer et se mettre en équilibre. Faisant partie de la catégorie des paddleboards, il sagit d’un concept plus large qui inclut également l’utilisation des bras en position agenouillée, allongée ou debout sur un paddle long et étroit pour se déplacer dans l’eau.

Les origines du paddleboardine

Le Paddleboarding est originaire de l’Afrique, de l’Amérique du Sud et a également marqué l’ancienne culture polynésienne.

Selon les historiens, les natifs du XVIe siècle utilisaient des pagaies en bois pour se déplacer d’un lieu à l’autre, mais aussi pour affronter les vagues. Tom Blake est le pionnier du paddle moderne. Dans les années 1920, l’Américain a contribué à la restauration de vieux tableaux hawaïens. Une décennie plus tard, Blake commençait à construire des planches creuses plus légères.

Entre les années 1930 et le début des années 1990, les planches à pagaie sont restées dans l’ombre des planches de surf, car des modèles plus petits et plus légers ont conquis le marché. Le paddle fait son réapparition suite à des courses de longue distance couronnées de succès, qui ont mis le sport à l’honneur.

Le stand-up paddle est rapidement devenu une alternative accessible, en particulier pour les surfers (plus âgés) qui ne veulent pas renoncer à la vague et au surf. C’est ainsi que les fabricants ont rapidement lancé des centaines de modèles inspirés plus ou moins du surf, pouvant être utilisés dans diverses situations. Les marques qui, jusqu’à récemment, sont restées sur le marché de niche de la planche à voile et du kitesurf ont découvert de nouvelles opportunités grâce au SUP.

Les différents types de SUP

Avec l’avènement des paddleboards gonflables, le SUP est devenu encore plus populaire et accessible. Le stand up paddle est non seulement un excellent sport, mais il a également ouvert de nouvelles possibilités inattendues en dehors du surf comme on peut voir ici.

Les adeptes du yoga, du pilates, de la pêche et de la natation utilisent également des paddleboards pour faire des entraînements spécifiques. Il existe plusieurs types de planches de SUP à des fins différentes. Vous trouverez des modèles pour la course, le surf, la croisière en eau plate et les versions crossover.

La taille d’un paddleboard debout varie entre 2 et 6 m. La palette a trois composants : la poignée, la tige et la lame, et varie entre 16 et 32 cm. Aujourd’hui, le stand up paddle n’est pas qu’une activité de loisir, plusieurs compétitions sont également organisées dans le monde entier.

L’Association internationale de surf (ISA) organise le championnat mondial World StandUp Paddle and Paddleboard (WSUPPC). L’événement comprend quatre divisions SUP : SUP Surf, Technique SUP Racing, Sprint SUP Racing et Distance SUP Racing et deux catégories de paddle : Techniques de paddle et Distance.

Comment utiliser un SUP

Comme avec une planche de surf, le coureur se tient debout au centre de la planche. Il doit ensuite immerger la lame dans l’eau avant de commencer à tirer. Cela s’applique à chaque coup entrepris.

Commencez toujours dans une eau calme et plate avec une belle planche large. Il est recommandé d’utiliser une planche de 50 cm et d’environ 5 mètres de long pour tous les débutants en SUP. Si vous vous sentez toujours trop instable après plusieurs tentatives, essayez une planche de paddle plus grande et plus large.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *