5 choses à savoir avant de débuter le surf

picture-debuter-savoir-choses-avant

Chevaucher les vagues procure certainement encore plus d’adrénaline que n’importe quel sport de glisse. Si vous rêvez de suivre les traces de Jamie O’Brien ou encore de Carissa Moore, il faut commencer par prendre de cours de surf. Il s’agit d’une activité avec une vraie philosophie de vie. Le surf n’est pas réservé qu’aux éphèbes en Australie, n’importe qui peut le pratiquer. Il suffit d’une bonne dose de courage et de confiance en soi.

La « surf attitude », une mentalité de gagnant

Au-delà de l’aspect sportif, le surf est avant tout une discipline qui vous transformera extérieurement, mais également intérieurement. Mettez à profit les expériences que vous vivrez sur la planche et appliquez-les dans la vie de tous les jours.

Par exemple, il ne faut pas avoir peur de prendre des risques et des coups, savoir saisir le bonheur par intermittence ou encore accepter les creux de la vague. Une véritable philosophie de vie émane du surf, il suffit de saisir la bonne vague, au bon moment. N’oubliez pas que c’est aussi un sport qui requiert de la patience et de l’humilité face à la puissance de l’océan. Attention, le surfeur doit tout de même prendre conscience de ses limites.

S’inscrire dans une école de surf, pour s’intégrer à la communauté de surfeurs

Si vous souhaitez développer une véritable passion pour le surf, la première chose à faire est de s’inscrire dans une école de surf. Vous serez ainsi en contact avec des apprentis surfeurs et bénéficierez des instructions de moniteurs.

En plus des apprentissages de base, les instructeurs enseignent les règles de sécurité. En effet, surfer est bien plus compliqué qu’il n’y paraît puisqu’il faut apprendre à identifier les zones dangereuses, les courants porteurs et les pics à contourner.

Le but des cours étant de développer le sens marin du surfeur débutant. D’ores et déjà, pensez à vous renseigner sur les tarifs d’une école de surf à Lacanaules vagues de puissance moyenne sont parfaitement adaptées aux débutants. Ces derniers pourront ainsi surfer et intégrer les bases en toute tranquillité.

Les meilleurs spots de surf en France

Il n’est pas toujours besoin d’aller au bout du monde pour pouvoir chevaucher de belles vagues puisque la France compte plusieurs spots de surf de renommée internationale. Des côtes de Biarritz aux plages du Finistère, zoom sur les spots les plus prisés par les surfeurs dans l’Hexagone.

La Torche à Penmarch

Si vous habitez en Bretagne, vous avez sûrement entendu parler du spot de la Torche qui est le lieu de rencontre des plus grands surfeurs de France. Ce n’est pas un hasard si le cadre a accueilli les championnats de France de surf et de windsurf.

Les grosses vagues y font en effet le bonheur des passionnés de surfs. Les débutants peuvent même tenter leur chance, car la houle est plutôt faible. En revanche, les frileux devront prendre sur eux, car la température de l’eau dépasse rarement les 21°C, et ce, même en été.

La Barrière à Lacanau

Pour ceux qui recherchent une ambiance conviviale et confidentielle, le spot de la Barrière est particulièrement indiqué. L’endroit est accessible à pied ou à vélo, qui plus est, les vagues conviennent aux débutants qui pourront améliorer leurs techniques.

Toutefois, si le lieu est très fréquenté ou si 4 voire 5 surfeurs sont déjà sur le même pic, il est préférable d’aller voir ailleurs (le Lion, Jah Point, l’Écureuil).

Les Estagnots à Seignosse

Les Estagnots figurent aussi parmi les spots les plus prisés par les surfeurs amateurs et professionnels. Le lieu accueille régulièrement des compétitions internationales, dont la Swatch Girls Pro qui n’est autre que le championnat de surf féminin.

La Sauzaie à Brétignolles-sur-Mer

Situé sur la côte de la lumière, ce spot de surf est l’un des incontournables en Vendée. Les fans de glisse s’y retrouvent pour chevaucher des vagues régulières. De toute façon, Brétignolles est propice aux vacances en famille. C’est une station balnéaire conviviale et très bien située entre Les Sables-d’Olonne et Saint-Jean-de-Monts.

La Centrale à Lacanau

Le spot de la Centrale à Lacanau figure aussi parmi les endroits recommandés aux débutants. Mais attention, le lieu est très vite surpeuplé et les vagues sont rapidement prises d’assaut. Sinon, vous pouvez vous y rendre à vélo ou en voiture.

S’initier au surf : les différents types de formules

Pour répondre au mieux aux attentes des apprentis surfeurs, les écoles dédiées mettent en place diverses formules dont les séances découvertes durant lesquelles les débutants pourront apprendre les bases.

S’en suivent les stages de surf à mi-temps qui sont destinés aux débutants, aux surfeurs de niveau intermédiaire. Ces stages sont aussi l’occasion, pour les surfeurs aguerris, de perfectionner leurs acquis. Sinon, les moniteurs peuvent dispenser des cours particuliers où les conseils personnalisés sont de mise.

Commencer le surf : quel matériel ?

Si vous aspirez à devenir un grand surfeur, il faut d’abord commencer par les bases, d’où l’utilité du shortboard. Certes, c’est loin d’être valorisant, mais cela s’avère indispensable d’autant que les planches en mousse sont assez faciles à manier.

Vous trouverez ainsi rapidement vos repères et améliorerez votre technique au fur et à mesure des cours de surf. Les planches en mousse garantissent une stabilité et une sécurité optimales. Bien évidemment, vous passerez successivement par différentes planches avant de trouver celle qui vous correspond.

Pensez même à investir dans un modèle évolutif qui vous servira durant de nombreuses années. Vous aurez aussi besoin d’une bonne combinaison qui ferme idéalement à l’arrière. D’ailleurs, rien ne vous empêche d’investir dans plusieurs combinaisons.

Ainsi, si l’une est mouillée, vous pouvez toujours vous rabattre sur une combinaison de rechange. Avec un bon rythme d’entraînement, qui sait ? Vous pourrez devenir le prochain Tim Reyes ou la prochaine Valentina Vitale.

Très souvent, les surfeurs débutants hésitent entre la location ou l’achat de matériel. Forcément, en disposant de son propre matériel, le surfeur peut aller surfer là où il souhaite sans devoir se conformer aux horaires des loueurs. Néanmoins, si vous n’avez pas assez de place chez vous, l’option de la location est plus indiquée.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *