Comment prendre une vague en surf ?

L’entrée en vague est une étape essentielle dans une partie de surf. Elle détermine les lignes directives du surfeur et garantit la réussite d’une prise de vague dans l’ensemble. Que vous soyez un débutant ou un surfeur de performance élevée, vous devez soignez votre entrée en vague pour bénéficier des meilleures conditions de surf sur votre planche de surf. Voici quelques techniques faciles à adopter pour trouver et attraper une vague en surf.

Les erreurs à éviter 

Adopter le mauvais placement sur le pic 

Une lecture erronée des éléments entraîne généralement un mauvais placement sur le pic ou l’épaule de la vague de votre sport de surf, conduisant à une mauvaise anticipation du déferlement. La plupart du temps, cette mauvaise lecture est tout simplement due à un manque d’énergie au moment de saisir la vague.

Choisir du matériel de mauvaise qualité

Qu’il soit de mauvaise qualité ou non adapté, le matériel de surf peut pénaliser votre entrée en vague. Planche et combinaison doivent être particulièrement adaptées à votre morphologie et niveau de surf. Sans cela, surfer sur des petites vagues ou des grosses vagues deviendra très difficile et vous aurez moins de facilité à vous perfectionner.

Manquer d’entraînement

Tout déficit technique (insuffisance de rame, manque de gainage du corps, manque d’engagement…) est visible dès la première entrée en vague du surfeur. Pour cela, rien de tel qu’un stage de surf avec la Fédération française de surf.

Adopter la mauvaise position sur la planche

Se focaliser sur le « surf » avant même d’avoir pris la vague

Comment prendre une vague en surf ?

Comprendre les différents stages d’une vague

Une vague se forme à partir d’une petite bosse, d’abord impossible à prendre car il s’agit juste d’une ondulation qui précède l’arrivée d’une véritable vague. Celle-ci devient ensuite une « vague verte », d’une puissance et d’une pente parfaites pour favoriser une première entrée réussie en vague. C’est celle qu’il faut prendre. Celle qui vient après, le « lip », est trop verticale pour favoriser un « take off ». Au final, la vague va complètement casse